Confinement : comment cultiver des relations heureuses et saines ? 1


Cette période de confinement redéfinit notre quotidien. Elle sculpte autrement notre rapport au temps, aux activités et aux autres. C’est le moment des grands remue-méninges & ménages, des explorations et des vulnérabilités pour se réinventer ou s’offrir une vie qui a plus de sens.

Et si on en profitait pour refonder les bases de nos relations, pour qu’elles soient plus saines ?

Si nous cultivions des nouvelles manières d’être à nous-même, en couple et en famille ?

Ok. Mais ça ressemble à quoi une relation saine ?

Quelques indices : il ne s’agit pas de relations basées sur le pouvoir et le contrôle ; de relations violentes ou de comportements toxiques, malsains et abusifs (par exemple, insultes, cris, coercition, menaces, harcèlements, rejets, accusations, humiliations, trahisons, nuisances, possessivité, coups et dominations en tous genres).

Non. Dans les relations saines et fonctionnelles, ça se passe bien pour toutes les personnes en relations. Elles sont à l’abri des rapports de domination ou de craintes.

Bonne nouvelle ! Quel que soit le modèle éducatif que vous avez reçu, et quel que soit votre environnement émotionnel aujourd’hui, vous pouvez apprendre à vivre des relations harmonieuses avec vous-même, votre partenaire et vos enfants.

Comme cet article allait être long, je l’ai décomposé en trois parties-épisodes. Ceci est le premier article d’une série de trois.

Voici donc les cinq premiers ingrédients clé qui vous aideront à reconnaître et à créer des relations heureuses et saines.

  1. Confiance
  2. Honnêteté
  3. Limites saines
  4. Affection et intérêt
  5. Réciprocité

Confiance

La confiance est l’une des caractéristiques relationnelles les plus importantes. Elle renvoie à la toute première expérience de confiance vécue avec nos parents lorsque nous étions enfants. C’est ainsi que dans une relation saine, nous ne remettons pas en question les intentions de l’autre ; nous acceptons la vulnérabilité qui nous lie pour nous ouvrir aux autres et fonder la base de notre solide intimité émotionnelle. Nous apprenons à compter l’une-e pour l’autre, à nous apporter un soutien mutuel et bâtir avec autrui un projet commun.

Paper cut of Heart Hot air balloons – www. freepik.com

Tout cela, sans preuve absolue – car nous ne connaissons jamais vraiment l’autre – que la personne à qui nous accordons notre confiance en soi digne. C’est toute la beauté de la confiance qui n’est pas une crédulité. C’est toute la beauté de l’amour qui accepte la fragilité à laquelle la relation l’expose.

Cette qualité de confiance s’acquiert et se répare, tout en aiguisant notre discernement.

« Autant que possible, la confiance, c’est aussi cela : apprendre à accepter le monde et les autres comme imparfaits. Et la confiance lucide consiste à ne pas se mettre en position de dépendre et de souffrir de leurs imperfections. »

Christophe André
Imparfaits, libres et heureux : pratiques de l’estime de soi

Honnêteté

Dans une relation saine, il est possible de s’exprimer librement et honnêtement. Nous pouvons prendre le risque d’être sincère, de partager nos sentiments, ou des éléments intimes de notre vie, sans craindre la réaction d’autrui. Nous ne mentons pas pour protéger nos sentiments, ceux de notre partenaire ou de nos enfants ; pas plus pour éviter de les déranger avec nos problèmes.

En fait, le mensonge crée une déconnexion entre nous et nos relations. Préférons la franchise. Car, si la personne n’aime pas ce que nous avons à lui dire, elle peut réagir aux nouvelles décevantes de manière prévenante – dans une relation fonctionnelle – cela signifie qu’aucun sujet n’est interdit. De plus, nous nous sentons entendus et acceptés comme nous sommes. C’est très fort.Privilégions une communication cohérente pour construire une vie durable ensemble.

Encourageons-nous à être honnête avec nous-même, avec notre partenaire, notre famille et amis.

Une phrase honnête peut ressembler à ça : « Je me suis senti effrayé quand j’ai compris que nous n’allions peut-être pas nous retrouver avant deux mois, pour respecter le confinement ».

Limites saines

Sentons-nous à l’aise de fixer des limites personnelles claires pour maintenir une relation saine et sécurisée. « Nos limites personnelles sont comme un espace invisible autour de nous, un espace affectif et physique. Les limites personnelles de chaque personne sont uniques et individuelles. Elles peuvent changer selon le contexte, le moment ou les gens concernés dans une situation donnée. »

Ces limites expriment la manière dont nous souhaitons être traités, et ce que nous aimerions, ou non, qu’il se produise dans la relation. Il n’y a pas de mal à dire fermement « non » pour protéger notre intégrité.

De même, créons un terrain d’expression des limites personnelles de chacun dans le couple et la cellule familiale, pour avoir une compréhension plus approfondie du type de relation que nous, notre partenaire et notre famille souhaitons.

Respectons les goûts, les émotions, les valeurs et les besoins de chacun. Respectons l’espace de chacun et la liberté de consentir, ou pas, à ce qui est proposé. Ce n’est pas parce que nous sommes en relation que nous devons passer chaque instant ensemble, ou qu’autrui doit se tordre à nos exigences. Nous avons tous la liberté de poursuivre nos propres aspirations, amitiés, activités et loisirs. Cette frontière sera respectée par tous. Nous éviterons ainsi les conflits délétères, et si quelqu’un franchit la ligne, nous aurons établi une base pour en discuter.

Affection et intérêt

L’amour est au cœur de toute relation saine et engagée. Et l’expression de cet amour se signale souvent par des élans d’affection et la manifestation d’un véritable intérêt pour l’autre.

Cet intérêt et cette affection s’éprouvent au quotidien pour nous-même, notre partenaire ou nos enfants. Nous les aimons tels qu’ils sont maintenant. En nous fondant sur la réalité, non sur l’espoir qu’ils changent, ou qu’ils réalisent un hypothétique potentiel. Nous nous apprécions mutuellement et nous nous acceptons comme nous sommes, convaincus qu’aucun de nous n’est parfait. Pour autant, nous nous encourageons, nous nous soutenons et nous nous aimons pour qui nous sommes en tant que personne.

Nous manifestons les uns pour les autres des petits gestes physiques d’affection, comme les câlins, les baisers, les regards, les rires et le toucher réconfortant. Ces gestes nous aident à nous sentir à l’aise et en sécurité dans la relation.

L’affection et l’intérêt se témoignent également par des moments de qualité passés ensemble, peu importe à quel point nous sommes occupés ! Nous savons garder la joie de partager notre temps précieux pour faire du sport ensemble, aller nous promener dans la nature, manger au restaurant, partager nos lectures ou regardez nos films préférés. Nous nous sentons connectés les uns avec les autres et nous aimons entretenir cette connexion.

Pour aller plus loin sur ce thème, je vous recommande de lire « Les 5 langages de l’amour » de Gary Chapman. Ces 5 langages sont : le contact, se rendre des services, s’offrir des cadeaux, partager des moments privilégiés, se donner des mots encourageants.

Si vous avez la moindre difficulté relationnelle en couple ou en famille, je suis là pour vous. Je vous soutien pour changer ce qui vous pèse, traverser vos émotions et envisager l’avenir plus sereinement.

Un appel de 20 minutes gratuit, par téléphone.

Bibliothèque de ressources gratuites pour les parents

Abonnez-vous aujourd’hui à ma lettre d’information pour accéder à mes téléchargements gratuits & imprimables et connaître toutes les activités pour adultes, adolescents et enfants que je propose.
Toute la famille va apprendre à mieux gérer ses émotions et se sentir bien en relation !

Inscrivez-vous à la lettre d’info de l’Art d’Aimer et recevez chaque semaine des outils concrets pour vivre des relations épanouies et sereines en famille

* indicates required

View previous campaigns.

Je serais heureuse de lire vos partages en commentaires, et de savoir quelles sont les caractéristiques importantes pour vous dans les relations ?

Merci !
Prenez bien soin de vous.

L’épisode 2 ICI – Confinement : comment cultiver des relations heureuses et saines ?


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Confinement : comment cultiver des relations heureuses et saines ?